Accès direct

Patrimoine

Un nom, un château, une église, quelques belles bâtisses ...

Un beau nom

Guermantes a été immortalisé par Marcel PROUST (1871-1922) dans le 3ème volume d'« A la recherche du temps perdu ». "Du côté de Guermantes" a été publié par Gallimart en 1921. L'écrivain, ami de George de Lauris, intime du petit fils d'une des propriétaires, l'entendait souvent parler de Guermantes. Séduit par la consonance de ce nom qui excite son imagination, Proust obtient de pouvoir « disposer en toute liberté du nom de Guermantes, que je voudrais à la fois illustrer et salir ». Il viendra à Guermantes faire une visite pour remercier les propriétaires de l'avoir autorisé à ajouter aux ombres du passé la noble et altière figure de la Duchesse de Guermantes.

Un château

Classé aux Monuments Historiques, le château ne se visite plus car il est privé, actuellement centre de séminaires.

Une église

Dédiée à Saint Jacques le majeur et à Saint Christophe, elle est ouverte à une visite commentée lors des Journées Européennes du Patrimoine.

Le bâtiment est très simple, en forme de croix. L'intérieur est resté sobre. Sa construction date du début du XVIIIème siècle et a été financée par le sieur Paulin Prondre, propriétaire du château de Guermantes. Vers 1707, alors qu'il entreprend d'importants travaux dans son château, l'église du village est en ruine. A condition de prendre en charge la reconstruction de l'église de Guermantes, il obtient la permission de célébrer la messe dans la nouvelle chapelle de son château. 

Autres lieux remarquables

Le patrimoine bâti remarquable du village comprend de belles demeures privées dont l’ancien presbytère, un restaurant “Le Relais de Guermantes”, et plusieurs anciennes fermes. 

Voir aussi

Sur ce site